Après la sortie le 17 novembre 2014 de son nouvel album “Rester Vivant“, Johnny Hallyday est actuellement en tournée. Le rockeur est accompagné de musiciens talentueux et de choristes époustouflants. Savant mélange de tubes d’autrefois et de chansons actuelles, en avant pour deux heures de concert, RockAndRoll ! 

L’opinion de La Luciole

Il est 21 heures au zénith de Toulouse ce samedi soir, un public toujours nombreux est présent pour applaudir le taulier. 

Les lumières s’éteignent, les guitares lâchent leurs premiers accords et un crâne géant descend sur la scène, s’ouvre en deux et Johnny apparait, sous un tonnerre d’applaudissements.

Pantalon en cuir, lunette noire et voix rocailleuse, tout y est !
Le show démarre avec la chanson “Rester Vivant”, des musiciens déchainés et un artiste au top de sa forme. Vont s’enchainer les tubes de toujours “Noir, c’est noir”, “Oh, ma jolie Sarah” ou encore “Quelque chose de Tennessee”, qu’il chantera en mémoire de celui qui l’a composé (Michel Berger). 

Une des chansons phare de Johnny “Gabrielle” va littéralement enflammer le zénith, avec un solo d’harmonica de Greg Zlap absolument démentiel. Johnny va rejoindre l’harmoniciste sur un petite scène au milieu de la fosse, pour le plus grand bonheur des fans. 

Cette scène est une vraie bonne idée, une intimité s’installe entre le public et le groupe, et l’on peut ressentir la grande complicité qui lie l’artiste et ses musiciens. Va suivre le premier single de ce dernier album “De l’amour” avec en fond sur les écrans géants, le clip diffusé en tv. Quelques chansons des années 60 vont suivre, avec un tube de Elvis Presley “Blue Suede Shoes”. Ça twiste et ça swingue jusque dans les gradins. 

Les jeux de lumières sont époustouflants, l’atmosphère se réchauffe au fil du concert, et Yarol Poupaud, fidèle guitariste du chanteur, se déchaine. Il se laisse porter par la foule, tout en se lançant dans un solo de guitare impressionnant sur la chanson “Fils de personne”. Les tubes vont continuer de s’enchainer “Le pénitencier” ou encore “L’idole des jeunes” où sont diffusées sur les écrans des images de Johnny dans sa jeunesse. Séquence émotions. Très joli moment également quand il nous interprète la chanson “Seul”, pas un bruit dans le zénith et un artiste touché. 

Après plus de deux heures de concert, l’emblématique rockeur tire sa révérence après avoir fini d’enflammer le public avec les chansons “Que je t’aime” et “Allumer le feu”. “J’aimerai vous manquer”, le show se terminera sur une note d’espoir, d’émotions et de joie. 

Johnny Hallyday est, et restera, le boss en France. Qu’on aime ou pas sa musique, le personnage, chapeau l’artiste. Tout est là, le charisme, la voix, le show, et l’humour. On en prend plein les yeux et les oreilles pendant plus de deux heures. 

Actuellement en tournée en France.
Réservations ici

Retrouvez Johnny Hallyday sur les réseaux sociaux :

Facebook Twitter Instagram Site Officiel