10549065_10153314423900684_6115256588590467760_o.jpg

Ce vendredi 13 mai, Christophe Mae nous présente son sixième album, “L’attrape rêve”. Deux ans après la sortie de “Je veux du bonheur” qui s’est écoulé à plus de 200 000 exemplaires, il nous propose aujourd’hui un album plus personnel. 

 

L’opinion de La Luciole

13235249_10208396395924261_4079012995908636692_o

Fidèle à Christophe Mae depuis ses débuts il y a dix ans maintenant, j’ai donc acheté l’édition Deluxe de ce nouvel album.
Comprenant le CD + 3 titres acoustiques et un DVD “En Studio avec Christophe Mae” réalisé par Joseph Di Marco

Rien à dire sur l’objet, la pochette est cartonnée, rigide. Le livret avec paroles est superbe, tout comme les quelques photos que l’on peut voir. 

Dès la première écoute, on ressent un changement dans cet album. Les sujets choisis sont beaucoup plus personnels. “Marcel” écrite pour son plus jeune fils, tout comme il avait écrit il y a quelques années “Mon petit gars”, sur l’album “Comme à la maison” pour son ainé, Jules. Également “Ma ballerine” jolie déclaration d’amour à sa femme, Nadège, aux côtés de Christophe depuis de nombreuses années. 

Un des titres fort de l’album, et single en puissance à mon avis, “L’attrape rêve” inspiré par son fils Jules. Les choeurs dès le début de la chanson, la puissance des guitares, le phrasé de Christophe et la touche assez étonnante apporté par le DJ “Dj Boss” font un mélange incroyablement réussi. Mon coup de coeur de ce disque.13165947_10153460598620684_438462120505032035_n

D’autres titres sont hyper fédérateurs, comme “Les amis” où l’on reconnait forcément un pote à nous dans la description des portraits qu’il nous fait “il y a le mytho, le lourd, l’hypocondriaque ou encore la belle demoiselle”, joli clin d’oeil au titre éponyme dans son premier album “Mon paradis”.
“Lampedusa” une chanson dédiée aux migrants, comment ne pas être touché par un titre aussi fort. Le texte est sublime et la partie instrumentale avec notamment le duduk de Lévon Minassian m’a donné des frissons. 

Certains titres sont fait pour la scène, et font pressentir de vrais bons moments de show comme Christophe Mae sait si bien le faire. “Californie” et “La vallée des larmes” sont programmés pour exploser en live ! 

Nettement moins convaincue par “La parisienne” pas très fan du texte, peut être moins touchée en étant de Province. Va savoir petit monde virtuel. Ni par “40 ans demain” chanson très personnelle pour le coup, mais qui ne me touche pas non plus, et qui ne touchera sans doute pas tout le public de moins de 30 ans de Christophe Mae. 

Enfin mention spéciale à l’équipe de musiciens qui a travaillé sur cet album. Plaisir personnel de retrouver Bruno Dandrimont auprès de Christophe. Ce duo est magique, et mon cher Mae je t’interdis de t’en séparer à nouveau tu m’entends ! 

En résumé Christophe Mae a su me reconquérir. Je n’avais pas accroché à son album précédent et au style New Orléans. Des textes plus travaillés et plus personnels, des rythmiques différentes mais qui restent dans le style Mae que l’on aime. Et surtout ce timbre de voix propre à Christophe, parfois perché dans les aigus, parfois totalement cassé. Coup de coeur d’ailleurs pour la version acoustique de “L’attrape rêve”. 

L’album “L’attrape rêve” est dans les bacs depuis ce vendredi 13 mai 2016.
Christophe Mae sera en tournée “Pré-Tour” dès le 10 novembre. “L’attrape rêve Tour” débutera le 10 mars dans tous les zéniths de France.
Réservations ici

13072857_10156886271665268_6857250110966732167_o.jpg

Retrouvez Christophe Mae sur les réseaux sociaux

Facebook – Twitter – Instagram – Youtube – Site Officiel