Capture d’écran 2017-05-15 à 17.40.04.png

Après plusieurs expériences théâtrales et une révélation dans l’émission “On ne demande qu’à en rire“, Matthieu Penchinat nous présente son spectacle “Tout seul comme un grand“, du 7 au 30 juillet, tous les jours à 12h45 au Théâtre des Vents en Avignon. 

L’opinion de La Luciole

J’avais déjà eu l’occasion de voir la toute première représentation de ce spectacle à la Comédie de Toulouse, et j’étais impatiente de voir l’évolution que Matthieu et toute son équipe avait pu apporter à ce seul-en-scène. 

Le thème du spectacle, déjà, est improbable. Comment réussir à faire rire de la mort ? Un exercice bien difficile. Et pourtant, Matthieu Penchinat nous présente un véritable petit bijou. 

Pendant plus d’une heure, Matthieu nous parle de la mort, en l’occurence celle de son père, et donc de toutes les étapes par lesquelles il passe. L’ouverture du testament chez le notaire, le comportement de l’entourage, la préparation de la cérémonie. Mais aussi des étapes plus intimes, le deuil, les regrets que l’on peut avoir. 

Ce spectacle nous pose également de vraies questions. Que se passe t’il après la mort ? De vraies questions illustrées avec humour, comme cette séance de spiritisme très bien interprétée. Matthieu évolue seul, sans décor, avec pour seul accompagnement un jeu de lumière absolument parfait, servant le moindre détail de son interprétation. 

Loin d’être angoissant et terrifiant, ce spectacle nous permet de réfléchir, mais surtout de rire d’un sujet si lourd. C’est à la fois poétique, drôle, touchant, étonnant. Tout dans ce spectacle n’est que perfection, le texte remarquablement bien écrit, la mise en scène très juste, le jeu de lumières réfléchi dans les moindres détails, la bande son qui colle à merveille au texte. Et cette scène finale, où Matthieu nous délivre un vrai message. 

Matthieu Penchinat est généreux avec son public, on ressent son envie et son plaisir de nous faire rêver, réfléchir, sourire, rire. Il est vraiment à sa place, sur scène, Tout Seul, Comme un grand. 

Jusqu’au 30 juillet au Théâtre des Vents. 12H45.
Réservations au 06 20 17 24 12.