À 82 ans, Henri Guybet signe le texte et la mise en scène de cette comédie “Un drôle de mariage pour tous“.
À ses côtés : Claudine BarjolLoïse de JadautAlain CerrerFranck Capillery et Christian Dosogne

Actuellement au Théâtre Daunou à Paris. Métro Opéra. 

Le pitch → Deux vieux copains, petits retraités, ont trouvé la solution pour résoudre leur problème d’argent…
Le mariage pour tous….

Moins d’impôts, un seul logement, une seule voiture… Leur entourage ne voit pas d’un très bon oeil cette union saugrenue. 
Mais, se sont-ils vraiment mariés pour les avantages matériels, sans rien de plus ? 
Une comédie dynamique et percutante, dans l’air du temps sur des dialogues bien ficelés et orchestrés par Henri Guybet.

L’opinion de La Luciole → C’est dans le cadre somptueux du Théâtre Daunou, un petit écrin des années 30 situé dans le quartier de l’opéra à Paris que se joue cette pièce d’Henri Guybet.
Si vous êtes de ma génération, ce nom ne vous dit sans doute rien. Posez donc la question à vos parents, et vous verrez leurs yeux s’illuminer, pensant sans doute à certains films cultes tels que “La septième compagnie” et “Les aventures de Rabbi Jacob“.
En effet, Henri Guybet a joué aux côtés de grands noms du cinéma français, Louis de Funès et Bourvil pour ne citer qu’eux.

Dans cette pièce dont le texte et la mise en scène sont signés Guybet, l’auteur a décidé de mêler les codes du boulevard à un sujet de société qui a fait grand bruit il y a quelques mois : le mariage pour tous.
Si la mise en scène est assez minimaliste, le casting quand à lui est parfaitement réussi. La complicité qui règne entre les comédiens se ressent sur scène, et le texte, oscillant entre jeux de mots ciselés, blagues sur le sujet et opinions personnelles de l’auteur est magnifiquement porté et interprété par la troupe.

Le duo de maris entre Henri Guybet et Franck Capillery fonctionne à merveille. Si je ne connaissais pas Henri Guybet avant la pièce, j’ai apprécié la justesse de son jeu et le charisme que dégage ce Monsieur. Quand à Frank Capillery, que je connaissais grâce à la série “Une femme d’honneur“, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir son talent de comédien de théâtre.

Ces deux personnages ne seraient pas aussi attachants sans le rôle de Claudine Barjol, la voisine haute en couleur qui n’hésite pas à donner de sa personne pour satisfaire ses deux adorables voisins.
Ce trio de personnages donne lieu à des situations terriblement drôles, pour le plus grand bonheur des spectateurs.
Julius, voisin serviable et mari naïf,  interprété par le formidable Christian Dosogne, est sans doute le personnage le plus attachant de cette pièce. 

N’oublions pas le duo formé par Loïse de Jadaut et Alain Cerrer, les enfants respectifs de notre couple d’amants. Totalement dépassés par l’annonce de ce mariage gay, les scènes où ils apparaissent oscillent entre colère, émotion et crise de rires. Une palette de sentiments que maitrisent parfaitement ces deux comédiens de talent.

En résumé → Je vous conseille vivement de vous rendre au Théâtre Daunou découvrir ce spectacle brillamment écrit par Henri Guybet. La troupe de comédiens mérite vraiment votre attention et vos applaudissements. Vous apprécierez également la proximité, bien trop rare au théâtre, entre les comédiens et les spectateurs. 

Du mercredi au samedi à 20H30 
Séances supplémentaires : 
– Le samedi à 16H30 
– Le dimanche à 15H30

Réservations → http://www.theatre-daunou.com/affiche-theatre-daunou.php