Né en 1982 à Versailles, Arnaud Demanche se tourne en premier lieu vers le graphisme et la publicité. En 2004, il se fait remarquer en créant un faux blog de Jacques Chirac, qui trompe les journalistes, et lui ouvre les portes de Canal +, où Karl Zéro l’engage pour le Vrai Journal en tant qu’auteur.
La même année, il créé avec Frédéric Royer et Stéphane Rose les Cérémonies des Gérard du Cinéma, diffusées sur Paris Première, où il occupe les fonctions d’auteur, de metteur en scène et d’animateur. Le succès permet au trio de lancer dans la foulée les Gérard de la Télévision et les Gérard de la Politique, et ce jusqu’en 2013.
En 2015, il lance son premier one-man-show, intitulé Arnaud Demanche : le Nouveau Schwarzenegger
Sans oublier les collaborations pour de nombreux humoristes ainsi que la publication de 5 livres d’humour.

Le pitch → Arnaud Demanche s’est un jour rendu compte qu’il était un homme blanc et hétérosexuel, comme la minorité d’entre vous.
Il n’est donc ni femme, ni juif, ni musulman, ni noir, ni arabe, ni homosexuel, ni chinois, ni jeune, ni vieux, ni transsexuel, ni handicapé, ni boulanger gay véliplanchiste en Bretagne, ni féministe taxidermiste voilée à Montreuil, ni sportif suédois bouddhisto-végan, ni rien. Il est un homme blanc et hétéro, point barre.
Alors, peut-il vraiment avoir des choses à dire sur le racisme, le féminisme, la colonisation, la religion, les agriculteurs de l’Amour est dans le Pré, ou les Amazoniens qui ont la coiffure de Mireille Matthieu ?
Eh bien la réponse est oui.
Textes : Arnaud Demanche
Mise en scène : Papy 

 

L’opinion de La Luciole → Adeptes de l’humour piquant et provocateur, la plume d’Arnaud Demanche va vous ravir. 
Avec sa tête d’ange de gendre idéal versaillais, l’humour insolent que nous propose Arnaud est un émerveillement.

Politique, religion et bien-pensance : durant une heure quinze, Arnaud Demanche ne prends pas de gants et s’amuse avec insolence à casser tous nos préjugés. 

Blanc et hétéro” Arnaud Demanche est fier de son statut d’homme blanc né d’un milieu favorisé. 
Jusqu’à ce qu’il rencontre sa petit amie, une militante vegan extrémiste dont l’ennemi numéro 1 est l’homme blanc hétérosexuel. 
Sa relation amoureuse en fil rouge, Arnaud nous démontre toutes les aberrations de notre société.

Par amour il va donc s’essayer au veganisme, pas franchement convaincu sur le sujet, ce n’est pas à Toulouse qu’il a rencontré de fervents supporters.
Viennent ensuite des sujets plus politiques : le racisme et la colonisation, l’esclavage de sa femme de ménage noire mal interprété par Lucien, le meilleur ami de sa compagne. Lucien, fervent militant, qui pour se rassurer sur son statut d’héritier vivant dans un superbe appartement, se permet de juger et censurer tout et n’importe quoi. 

Les tendances sexuelles ne sont pas épargnées : l’hétérosexualité, l’homosexualité, la bisexualité… mais aussi la paraphilie, je vous laisse le soin de vous renseigner sur le sujet.

Et bien d’autres thèmes de société qui ne manquent pas de faire réagir le public : rires discrets, moues dubitatives, hochements de têtes… C’est là toute la force et l’intelligence de ce spectacle, tant la finesse et la justesse de l’écriture sont parfaites.
Impossible de ne pas réagir, Arnaud Demanche maitrise son sujet, véritable passionné, il n’a rien laissé au hasard dans ce spectacle.

Il ose tout, n’a peur de rien, et ça marche ! Noir, blanc ou arabe. Hétéro ou homo. Droite ou gauche. Militant ou Versaillais qui n’a jamais mis les pieds dans une manif. Tout le monde en prends pour son grade, même-lui, n’hésitant pas à se moquer de ses propres croyances. 

En résumé, l’indécence intelligente d’Arnaud Demanche vous fera autant rire que réfléchir. Laissez-vous envoûter par le regard taquin qu’il porte sur notre société, et si vous souhaitez poursuivre la soirée, Arnaud prend un réel plaisir à échanger avec son public à l’issu du spectacle. 

En spectacle au Festival Off d’Avignon 
Du 5 au 28 juillet 
Théâtre Le Palace 
Tous les jours à 16H40 

Crédit Photos Pamisire