On se souvient tous de ce mardi 17 mars, premier jour d’une longue période de confinement en France. Durant de longues semaines, les initiatives pour garder un lien social se sont multipliées : apéro en visio, livestream, concerts at home….
Noam Cartozo a eu envie d’un lien social réel, en interagissant avec de “vraies” personnes.
C’est pourquoi, dès le premier jour de confinement, Noam, muni de son enceinte Bluetooth, a diffusé quelques morceaux de musiques depuis son balcon.
Au fil des jours, les voisins, de plus en plus nombreux, ont répondu au rendez-vous. L’intermède musical s’est transformé en blind-test, puis en quizz de culture générale. Et tout s’est enchainé très vite….

Bonjour Noam, quelques mots pour te présenter. 
Salut je suis Noam Cartozo, je suis un comédien de 32 ans, je vis sur Paris et je suis l’initiateur de “Questions pour un balcon“, le jeu qui a fait le buzz lors du confinement.

Comment est née l’idée du jeu “Questions pour un balcon” pendant le confinement ?
Le jeu est venu assez naturellement, j’avais envie d’apporter un peu de joie et de distraction à mes voisins confinés alors j’ai commencé par mettre de la musique sur ma fenêtre grâce à mon enceinte bluetooth.
Puis ça a évolué en blind-test musical et ça a naturellement dévié sur une série de questions que j’avais préparé dans la journée. Voilà comment “Questions pour un balcon” est né. 

Comment as-tu mis en place le jeu ?
Ce délire s’est très vite transformé en un véritable travail. Comme la création d’une nouvelle émission TV, il a fallu gérer la création des questions, des costumes et des maquillages.
L’engouement était tellement fort qu’il a fallu gérer un planning pour répondre aux interviews du monde entier, que ce soit par Zoom, Skype, téléphone ou par mail.
Le plus gros du boulot a été de gérer les cadeaux. Au début, on a offert symboliquement du PQ et des pâtes juste pour rigoler, puis 36 partenaires se sont greffés au jeu pour pouvoir offrir plus de 30 000 euros de cadeaux.

Quelle a été ta réaction face à l’engouement du jeu sur les réseaux sociaux ?
Avoir un buzz comme celui-ci est assez surprenant surtout que c’est inimaginable. J’ai juste fait ça pour faire plaisir à mes voisins, je ne cherchais pas à ce que ça buzze comme ça.
J’ai eu de la chance que ce soit un bon buzz car on connaît souvent la cruauté d’internet pour les Bad buzz et je vous assure que de recevoir autant de gentils messages, ça fait du bien !

As-tu été contacté par Julien Lepers ? Que t’a t’il dit ?
J’ai eu la chance d’avoir été mis en relation avec Julien Lepers et Samuel Étienne, ils m’ont tous les deux félicité pour cette initiative.
J’ai aussi reçu beaucoup de messages de professionnels de la TV tels que : Camille Combal, Cyril Hanouna, Cauet, Marie-Ange Nardi, Nagui et même Eddy Mitchell et ça, c’est la classe ah ah !

question pour un balcon

À quel moment as-tu été contacté pour créer la boite de jeu ?
Dès le début du buzz j’ai été contacté par First Édition pour la création de la boîte de jeu “Y A DU MONDE AU BALCON“.

Pourquoi avoir choisi le nom “Ya Du monde au balcon” ?
On n’a pas pu l’appeler “Questions pour un balcon” comme à l’origine pour ne pas plagier le jeu de France 3, du coup il a fallu faire preuve d’inventivité.
Moi qui vient du théâtre et étant un peu coquin, je trouvais que “Y A DU MONDE AU BALCON” était un très bon nom et je suis sûr que tu es d’accord avec moi !
On a alors sélectionné 400 questions de culture dont quelques unes que j’ai posé pendant le confinement et c’était tout naturel d’offrir une partie des bénéfices aux hôpitaux.
Pour chaque boîte vendue 1€ est reversé à la fondation hôpitaux.

Quel est le principe du jeu, peux-tu nous expliquer ?
C’est un jeu d’apéro pour jouer en famille, entre amis ou entre voisins.

Quels sont tes projets ? Théâtre, TV ?
Concernant mes projets, je vais continuer ma carrière de comédien que ce soit au théâtre dans “Les 3 mousquetaires” et “Don Quichotte ou presque” ainsi que des tournages.
Pour la TV et la radio c’est encore dans les cartons rien, n’est encore signé.

boite de jeu
noam cartozo balcon