10683680_865177666828843_205434676804900689_o

Le principe est simple. Avant le spectacle, le public est invité à écrire un ou plusieurs thèmes sur lesquels le duo peut improviser.

Des contraintes seront rajoutées afin de leur compliquer la tâche, mais au final, vous serez véritablement surpris par la complémentarité de ces deux comédiens, leur sens de la répartie et leur énergie littéralement revitalisante !

Attention cher public, imagination demandée et participation fortement encouragée !

Retrouvez les du mardi au samedi 10 décembre sur la scène du Citron Bleu. 
En dîner spectacle des 19H30, et spectacle à 21H.
Réservations : Le Citron Bleu

Rencontre avec Xavier Holaind et Laurent Berthier

12339293_1102282579785016_3623859133504726032_o.jpgParlez moi un peu de vous : quel a été le parcours de chacun pour en arriver à créer ce duo Lui & l’Autre ?
Xavier : J’ai découvert l’improvisation en 1996 à la fac. J’ai fini mes études et j’ai bossé dans l’audiovisuel, en tant qu’assistant de production. Je n’envisageais pas du tout ce métier, pour moi, ça n’en était pas un… Et puis mon père est militaire, alors je restais tranquille !!! Et à 28 ans, j’ai craqué, surement un excès d’hormones, et j’ai fais un premier solo que je jouais un peu partout. De fil en aiguilles, j’ai rencontré des gens, intégré des compagnies, crée un ou deux spectacles comme DUO EDEBA ou LUI ET L’AUTRE.

Laurent : Mon parcours : j’ai travaillé comme animateur et responsable animation pour FRAM dans des hôtels clubs à l’étranger pendant plusieurs années. Puis quand j’ai pris ma retraite, j’ai intégré le service animation et je suis devenu coordinateur de toutes ces équipes à l’étranger. Le siège social étant sur Toulouse, je suis donc venu m’installer en 2006 sur la ville rose.
Dès que je me suis sédentarisé, la scène m’a rapidement manqué et comme j’avais toujours eu envie de  faire de l’improvisation, j’ai donc pris des cours très rapidement.

Comment vous êtes vous rencontrés ? Qui a eu l’idée de ce duo ?
Xavier : Lolo est venu me voir après un spectacle d’improvisation que je jouais à la Cave Poésie pour intégrer mon cours dont il avait entendu parler. Mais moi, je cherchais plutôt des filles, en tout bien tout honneur, parce qu’il y a beaucoup moins de filles qui osent se frotter au risque de l’impro ! Et puis, il a insisté, alors, comme je suis foncièrement gentil, parfois, et bien je l’ai pris. Et force est de constater que l’élève dépassait le maître ! Du coup, comme on s’entendait pas trop mal, et comme je voulais garder ma crédibilité dans mon cours, je lui ai proposé de monter un duo !!! Le Citron Bleu nous donnait carte blanche et nous faisait entièrement confiance, ce qui nous a permis de jouer beaucoup et très rapidement. Le duo était lancé !

Laurent : J’ai rencontré Xavier en 2006, en intégrant les cours d’improvisation qu’il donnait à l’époque à l’Université.
Quelques années après, il y avait une scène ouverte au Citron Bleu et comme on s’entendait bien, qu’on avait sensiblement le même âge et que je me débrouillais pas trop mal en impro (il faut dire que j’avais eu un bon prof), Xav m’a proposé de faire un duo sur une première scène ouverte. Puis 2, puis 3 et comme le duo semblait fonctionner, nous avons décroché une programmation au Citron Bleu et ainsi débutait la belle aventure de Lui et l’Autre.

Pourquoi avoir choisi l’improvisation comme thème de vos spectacles ?
Xavier : Parce que……………… Adrénaline, adrénaline et…… adrénaline….!!! Et puis, pas de textes !!!

Laurent : Parce que c’est très excitant de monter, chaque soir sur scène, sans savoir ce que l’on va faire. Parce que l’impro c’est interactif, et cette interaction entre le public et nous ne peut se retrouver qu’en improvisation. Et bien sur parce un spectacle d’impro c’est uniquement pour un soir, chaque soir.

12182835_1064405506925604_205571361913706604_o

Laurent Berthier

Quel est le meilleur souvenir que vous gardez ? Et le plus insolite ?
Xavier : “On demande qu’à en rire”, le moulin rouge, la télé, c’était sympa…. Mais sincèrement, on vit des plateaux totalement différents à chaque fois, avec des publics totalement différents à chaque fois, dans des lieux totalement différents à chaque fois, sur des thèmes totalement différents à chaque fois, alors, le meilleur souvenir, c’est que c’est…….. totalement différent à chaque fois justement !

Le plus insolite, c’est peut-être ce groupe de 60 éleveurs bovins de Haute-Marne, débarqués à Toulouse pour le boulot et obligés de venir nous voir jouer plutôt que de goûter au Gaillac ou au Fronton local….. Ils ont pas aimé !!!!!!

Laurent : Pas de souvenirs en particulier, mais plutôt quelques moments de grâce quand tu es en parfaite harmonie avec ton partenaire et que l’impro devient si fluide, si évidente que certaines personnes pensent que ce n’est pas de l’improvisation mais un sketch écrit !
Pour le plus insolite, je dirai nos passages à l’émission “On demande qu’à en rire” car à mon avis on avait pas grand chose à foutre dans cette émission, car notre truc c’est l’impro et écrire des sketchs… comment dire… on s’est vite rendu compte qu’on ne savait pas le faire ! Mais c’était une super expérience à vivre !

Quels sont vos principaux points communs ? Et vos différences ?
Xavier : Notre force c’est notre différence…! Nos cerveaux multiples ne s’excitent jamais de la même façon, et ça, c’est super enrichissant. Du coup, quand l’un faiblit, l’autre ne trépasse jamais, bien au contraire !!!!

Laurent : Ben déjà on est aussi con l’un que l’autre ! Et ça c’est un sacré point commun !
En revanche nos différences sont nombreuses et c’est tant mieux car la complémentarité est vraiment la force de notre duo. Xavier est très doué pour la palabre, les jeux de mots, les chutes pour les fins d’impros et surtout il a un vrai don pour les chansons improvisées. Moi c’est plus l’énergie, le corps, les personnages.

12191254_1064405440258944_6422330753780289800_o.jpg

Xavier Holaind

Comment définiriez vous l’Autre du Duo ?
Xavier : Sur scène, il y a un truc génial avec Lolo… Ça fait sept ans que nous jouons ensemble et il me surprend, m’excite, et même m’instruit… On me reproche régulièrement de rire bêtement à ses blagues sur scène… Bon, certes, de temps en temps !!! 

Et puis Lolo est une bible comique, bourré de références qu’il mélange comme un cuistot avec ses ingrédients en rajoutant sa “papatte”… Et comme son corps est d’accord pour jouer avec son cerveau (!!!)
Ah oui, quinze minutes avant de jouer, il lit…. Ça aussi, ça m’épate !!!

Laurent : Un peu fou dans la vie comme sur la scène… le genre de folie salvatrice en impro car elle mène au lâcher prise, qualité inhérente à tout bon improvisateur. Du coup, on ne s’ennuie jamais avec un Xav à ses côtés.

Avez vous des projets en solo ?
Xavier : Oui… Mais la SACEM, la SACD, mon avocat et surtout mon indécision m’interdisent d’en dire plus ! Ceci étant, je fais les sélections pour le festival de Saint Sulpice de rire le 24 novembre à AMBRES dans le Tarn.

Laurent : Je n’ai jamais bien compris l’intérêt de faire un one man show. Pour moi, le plaisir de la scène ça se partage. Donc non pas de projet solo, type one man en perspective. En revanche des projets d’écriture pour des pièces de théâtre.

Et pour finir sur une note originale, si vous deviez être un couple célèbre ?
Xavier : John Lennon et Yoko Ono…. Sur !!! et c’est moi qui meurt en premier ! Mais de manière plus pragmatique, je vais te dire les Chevaliers du Fiel pour fayoter et pouvoir jouer à la Comédie !!! 

Laurent : Comme j’ai travaillé mon accent québecois tout l’été, je dirais Céline Dion et feu son mari René Angelil.
Mais surtout, Céline Dion pour le côté diva de Xav. Et René pour moi, car je compte porter la moustache pour nos prochains spectacles. Donc si vous voulez voir ça… Rendez vous au Citron Bleu du 6 au 10 septembre.

Retrouvez Lui et l’Autre sur les réseaux sociaux :

Facebook Twitter Youtube Site Officiel